Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

D'où venez vous ?

Locations of visitors to this page 
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 19:55

 

raveneau-blanchot-04.JPG

 

Conditions :  ouvert et carafé peu de temps, à laveugle

 

Couleur : jaune tres clair

Nez : iodé, fin, tres en retenu, mineral deja present

Bouche :

attaque : tendu, frais, en longueur, note de citronelle

milieu de bouche : introvertie, fraiche (peut etre trop)

finale : longueur moderee, presence d'un aspect ciselé, faible expression aromatique

 

 

CONCLUSION :

quand je suis sur un vin de chablis je reconnai apres assez facilement le style du domaine et bien là plantade, je suis parti tete baissée sur Dauvist par le caractere ultra epuré. un vin introverti à redeguster soit avec plsu d air soir avec qq années de plus

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Fred - dans Bourgogne
commenter cet article

commentaires

el vibro 23/06/2013 18:08


Bu avec JB en 2010 et c'était déjà un infanticide...... Millésime parti pour la légende en


Bourgogne et dans les environs en blanc. Toutes les bases y sont. Pourtant 9 ans ça doit


 déjà ëtre accessible et c'est encore monstrueux de jeunesse. Comme toujours avec les


vins du Domaine sauf rare exception....


Le Meursault classique de Coche bu il y a peu était aussi aimable il me semble et s'est


refermé il y a 2-3 ans déjà....

Fred 24/06/2013 09:33



tu parles du blanchot ou du coche je ne te suis plus...



el vibro 19/06/2013 22:46


Celui là je l'ai goûté il y a 2 ans et demi avec JB. Très primaire en effet avec un potentiel de


folie. A l'époque, il y avait la chair typique de Raveneau.


On goûte beaucoup plus de Raveneau que de Dauvissat, mais parfois on se fait surprendre...


En tous cas, une très belle bouteille.

Fred 24/06/2013 09:30



là je me suis planté mais bien