Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

D'où venez vous ?

Locations of visitors to this page 
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 09:44

 

dauvissat preuse 05 

 

Conditions :  etiquette cachée 

Couleur : jaune profond

 Nez : fermé au debut, il devient tres mineral, note legerment exotique et resine de pin. 

Bouche :

attaque : grande acidité, large, carrée, fougueux 

milieu de bouche : droit, massif

finale : longue tres minerale voir brutale au debut, ici encore l'air lui fera du bien, il deviendra plus civilisé et gagne en rodeur. attention le vin n est vraiment pas mou. 

 

 

CONCLUSION :

grand vin, dense, à l'aube de sa vie. Une largeur et une mineralité qui auraient pu signer un Les clos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred - dans Bourgogne
commenter cet article

commentaires

El Vibro 11/02/2012 21:42


Pour Ardenao, commentaire n° 1, les vins de coopératives resteront des vins de coopératives. Bons jeunes, mais sans grand potentiel de vieillissement. Les rendements à Chablis sont démesurés,
alors les coopérateurs..... Le même problème qu' en Champagne, qu' en Alsace....

jull 09/02/2012 19:50


Sinon, je veux ouvrir un Dauvissat ce week end pour des copains amateurs et il va y avoir du beau monde niveau etiquettes sur la table et j'hesite entre preuses 96 et vaillons 97, qu'est ce qui
te semble le plus pret?

Fred 09/02/2012 20:03



je n hesiterai pas une seconde je prend le 97, année mure, 96 dense forte acidité bref parti pour tres tres longtemps


hesites pas à me donner tes impressions veinard



jull 10/01/2012 18:40


Je suis surpris que tu n'aies décelé d'aromes miéllés ou pollen sur cette bouteille d'une deceniie deja!


Preuses 98, il y a qq mois, fantastique au bout d'une 1/2h, tres minerale, une bouche caressante/sensuelle (le signe des preuses pour moi), et une magnifique longueur


Preuses 2005, la semaine derniere, encore un peu fermé, une bouche puissante et assez ronde, j'etais comme toi parti sur Les Clos, belle allonge. Le millésime marque le profil de cette bouteille
mais elle n'est pas denuée d'une belle acidité, à revoir dans qq années car pour l'heure INFANTICIDE

Fred 09/02/2012 13:58



je crois que je suis un peu passé à coté des notes miellées, et tu as parfaitement raison d'autres degustateurs les ont retrouvés



ardoneo 10/01/2012 16:53


en pourtant 2001 est souvent catastrophique à Chablis...les Preuses de la Chablisienne par exemple, 3 bouteilles mortes goutées il y' a déjà 3 ans...

Fred 09/02/2012 13:59



la aucun signe de faiblesse